Reçus, le 8 mai dernier au Palais de la République par le chef de l’Etat, Macky Sall, les promoteurs avaient quitté les lieux les sourires aux lèvres. Puisqu’ils venaient de recevoir une promesse du Président leur octroyant un fonds de garantie de 500 millions. Seulement, depuis cette date, les promoteurs de la lutte attendent toujours la matérialisation de ce fonds. Mais cela tarde toujours. Des avancées ont été notées. Ils ont été reçus par le Fongip à travers des réunions, ils ont été reçus par le Premier ministre Amadou Ba. Mais l’argent n’est toujours pas disponible. Et c’est pour aborder le cette question que les promoteurs convoquent la presse, lundi prochain, à l’arène nationale, à partir de 10 heures. Le thème de ce point de presse portera sur le Fongip et microsen a indiqué l’annonce des promoteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *