Chaud bouillant, c’est le climat qui régnait à l’arène nationale, hier, à l’occasion du combat entre Ama Baldé (Falaye Baldé) et Gris Bordeaux (Fass). Un combat qui portait la signature de Baye Ndiaye, patron d’Albourakh Events. Pleine comme un œuf, l’arène a encore battu le record de son remplissage. Une telle réussite était attendue. Parce que le promoteur avait réuni Ama Baldé, Ada Fass, Lys Ndiago, des bêtes de la mobilisation, dans une même journée.

Le défi de la mobilisation a été relevé. Tout comme le désir des amateurs a été assouvi. Malgré tout, le grand n’a pas tenu toutes ses promesses parce que n’ayant pas abouti comme on l’aurait souhaité. Loin d’être fade. Nous sommes à des années-lumière des moments ou les combats des VIP laissaient à désirer. Le coup d’envoi du combat entre Ama Baldé et Gris Bordeaux a été donné 22h 07. Après un petit round d’observation, les deux lutteurs décident de libérer leurs supporters. Ama Baldé charge Gris qui réplique vigoureusement. Ama est touché. Mais comme une bête blessée, il continue à avancer. Les deux lutteurs s’accrochent, Gris pivote et met dehors son adversaire. L’arbitre rappelle les deux hommes au centre et adresse un avertissement au fils de Flaye Baldé. Gris insiste sur la bagarre, atteint Ama qui fait tomber son protège-dents. Le Pikinois encaisse avant de répliquer. Les échanges de coups pleuvent. Ama réussit à atteindre l’arcade de Gris. L’arbitre arrête le combat et conduit Gris chez le médecin. Le Docteur consulte le lutteur qui indique qu’il ne voit plus. Ainsi, la victoire a été donnée par Ama Baldé. Pikine jubile, mais avec mesure, parce qu’ayant compris que la saveur n’y était pas. Malgré tout, Ama Baldé renoue avec la victoire après sa défaite contre Modou Lô. L’héritier de Falaye peut se tourner vers son prochain rendez-vous face à Reug Reug. Gris Bordeaux perd le combat, mais le Tigre de Fass n’a pas démérité. Il a convaincu le public sur sa détermination à remporter ce combat. Sa forme physique n’a fait aucun doute. Auréolé de tout, il a tenu le public en haleine en livrant des pas de danse durant toute la prestation de Momo Dieng qui a assuré le show.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *