Une réplique à la hauteur de l’attaque. Lac Rose a rendu les mots à Fils de Balla en direction de leur combat prévu ce dimanche à l’arène nationale. Si le lieutenant de Balla Gaye 2 soutient que son adversaire ne fait plus peur, le poulain de Gris Bordeaux lui rétorque en promettant de l’attaquer, le cogner et le battre.

Il ne reste plus que 48 pour assister au combat entre Fils de Balla et Lac Rose, ce dimanche, à l’arène nationale. Le premier nommé a tenu son open-press avant-hier, à Guédiawaye, le second a organisé le tient, hier, à l’école Sacoura Badiane ou s’entraîne l’écurie Fass. Si Fils de Balla a estimé que Lac Rose ne faisait plus rêver, l’enfant de Niarry Tally lui, reste ferme sur sa position qui est de remporter le combat. « Je suis entre les mains de Tapha Gueye, Père Katy Diop, Socé, Alouche entre autres. Je vais attaquer, je vais cogner et je vais gagner. Il n’a pas besoin de hurler sur tous les plateaux. Qu’il respecte sa parole le jour du combat. S’il est meilleur que moi, qu’il le montre. Je ne vais pas le suivre sur ce plan. Je l’attends. Fils de Balla ne peut pas me faire douter. Je promets que je vais le battre, le 14 janvier. Je suis un technicien. Et je vais le démontrer dimanche. Je ne minimise pas Fils de Balla. Il est un champion. Je fais de mon mieux pour le battre. Et cela prouve que je ne le minimise pas. Seulement, je ne préfère pas beaucoup parler », a indiqué Lac Rose. Concernant sa préparation, le lutteur se dit prêt. « Je suis entre de bonnes mains. Je n’écoute que mes coachs. Ils définissent le programme à suivre et je me mets à leur disposition. Je travaille tout. Car je vais vers un combat de lutte. Il est plus prudent de tout prévoir. Car le combat peut tourner à la bagarre comme il peut se résumer à la lutte pure. Je suis prêt sur tous les plans. Fils de Balla me trouvera sur le chemin. Je l’attends», a-t-il terminé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *