Après la première partie publiée hier, nous vous proposons la suite de la conférence de presse de Sa Thiès tenue ce jeudi. Dans ce jet, le fils de Double Less évoque la forme de Tapha Tine qui doit affronter son grand-frère, Balla Gaye 2, le 21 juillet prochain. Sa Thiès se réjouit des images de Géant du Baol.

« Amdy Moustapha (Tapha Tine) est dans une belle forme. C’était cela notre souhait. Car nous voulons battre un Tapha Tine en superforme, un lutteur qui est dans son état maximal. L’essentiel est que Balla est dans son coin. Le plus important pour nous, c’est qu’aucune de ses vidéos ne fuitera pas. Il est concentré dans ses entraînements. Tout le monde ignore sur quoi il travaille et tant mieux pour nous. Lorsqu’il va rentrer, nous allons continuer les entraînements. Et le jour du combat quand il sera torse nu, les gens ne verront aucun point négatif sur lui. Ainsi, il pourra affronter et battre Tapha Tine, c’est cela ma prière de tous les jours. Les images de Tapha Tine ne m’effraient pas. Les images ne veulent rien dire. »

« Pour mon combat contre Eumeu Sène, je n’ai pas besoin de conseils »

« Pour mon combat contre Eumeu Sène, je n’ai pas besoin de conseils de Balla Gaye 2 ni de Lac de Guiers 2. J’ai pris ce combat tout seul et je sais comment battre Eumeu Sène. J’ai pris ma propre décision dans ce combat. Mon objectif, c’est le battre, la manière importe peu. Que je saigne ou pas, je vais le battre. Je suis prêt pour l’affronter sur tous les plans. Je n’ai jamais voyagé pour préparer un combat. Même si pour ce combat, j’ai fait une préparation d’un mois au Maroc. À un moment donné, je voulais sortir, mais le temps a été court, c’est pourquoi le voyage a été annulé par mon staff. »

« L’absence de Balla Gaye ne dérangera pas. »

« C’est un combat entre Guédiawaye et Pikine. C’est un derby, mais un derby qui va se tenir dans la paix, dans le fair-play. Nous avons un combat, mais nous restons des frères. J’ai plus de soutiens dans ce combat plus que mes précédents combats. Balla sera absent, mon père n’était pas là lors de mon dernier combat. Malgré tout, je ne manque pas de soutien. Balla n’est presque jamais au courant de mes heures d’entraînement. Il est mon grand-frère, nous partageons le même métier. Mais il a son coach, j’ai le mien. Si on a un combat, c’est le concerné en personne qui prend ses propres décisions avec son staff. Ainsi, le plan d’entraînement, les heures d’entraînement sont définis. Son absence ne dérangera pas. »

« Je sais comment Eumeu Sène a fait pour battre Balla Gaye 2 »

« Je sais comment Eumeu Sène a fait pour battre Balla Gaye 2. Lors de leur premier combat, lorsque Eumeu avait repoussé la date, je suis venu dire à Balla qu’il n’avait rien. Qu’il voulait juste plus de temps pour être prêt. Je connais bien comment Eumeu Sène lutte. De la manière qu’il a trompée Balla, il n’aura pas la même chose face à moi. Je suis le plus jeune, c’est à moi de faire tout le nécessaire dans ce combat. Et je le ferai. La préparation d’un combat est très difficile. Et les moyens ne suivent pas pour beaucoup de lutteurs. »

« Avec mon poids, je peux affronter tout le monde »

« Concernant ma forme physique, j’en avais discuté avec mon père. C’est lui qui m’avait conseillé de ne jamais prendre du poids. Car cela n’était pas bon pour l’homme. J’ai vécu cette expérience. Lors de mon combat contre Boy Niang 2, j’étais en France et j’avais pris beaucoup de poids. Je sentais de la fatigue même en marchant. Je l’ai dit à mon père, il m’a demandé mon poids. Il était étonné d’entendre le nombre de kilos et m’a conseillé d’en perdre beaucoup. Je suis parti dans une salle, ils m’ont donné le nombre de poids que je dois toujours avoir. Depuis lors, je suis dans cette dynamique. Et avec mon poids, je peux affronter tout le monde. Tu peux être plus lourd que moi, mais pas plus puissant. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *