En conférence de presse de clôture de la 24ème édition du Drapeau du chef de l’Etat tenu à Mbour du 10 au 12 mai, le président du CNG de lutte, Bira Sène, a annoncé l’organisation au Sénégal du Beach Wrestling (lutte de plage) du 22 au 23 juin prochain avec la participation de plus d’une trentaine de pays.

Pour l’instant, 30 nations se sont officiellement engagées pour ce grand rendez-vous, en attendant d’autres qui ne tarderont pas à manifester leur désir de participer. Et toujours, d’après le patron du Comité national de gestion de la lutte sénégalaise, l’instance internationale a été séduite non seulement par le niveau et l’ampleur de la discipline au Sénégal, mais également sur le plan infrastructurel comme l’Arène nationale, une enceinte qui renferme toutes les commodités pour la réussite d’une compétition internationale de cette envergure. Ce qui justifie le choix du Sénégal. L’événement sera précédé d’une journée de formation des arbitres.

Se prononçant sur l’organisation de la 24ème édition du Drapeau du chef de l’Etat qui s’est déroulée à Mbour, Bira Sène affirme que le budget a été réajusté à hauteur de 89 millions francs CFA, contrairement à la précédente édition à Saint-Louis où il s’élevait à 76 millions francs CFA.

Revenant sur le choc entre Eumeu Sène et Sa Thiès disputé le 1er mai dernier à l’Arène nationale et remporté par le premier cité, après un démarrage tardif, le successeur d’Alioune Sarr promet des sanctions sévères à l’endroit des lutteurs en ce qui concerne le non-respect des heures de convocation et de démarrage lors des combats. La révision des installations entravant le bon déroulement de la lutte était aussi au cœur des débats.

Enfin, en prélude aux JOJ 2026 qui se tiendront au Sénégal, le CNG souhaite renforcer la petite catégorie. D’ailleurs, l’exemple le plus patent, a été la région naturelle de Casamance, pépinière de la lutte olympique au Sénégal, où le CNG, en accord avec le CRG de Ziguinchor, essaiera de dénicher les jeunes talents pour un projet Sports-Études.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *